Financer son projet de reprise     Rejoindre le Club de co-investisseurs     Login

Repreneurs.com anime un club d'investisseurs (placement privé en actions et obligations convertibles) dédié au financement de la reprise d'entreprise ou de fonds de commerce. Prises de participation minoritaires ou majoritaires au capital de la holding de reprise, pour des cibles dont la Valeur d'Entreprise (VE) se situe entre 500K€ et 5M€.


Comment financer sa reprise d'entreprise ou de fonds de commerce?


Schéma de financement de la holding de reprise schema de reprise sur Repreneurs.com

La préparation du dossier de financement
Au-delà de l'adéquation du projet de reprise avec l'expérience du repreneur, l'apport de ce dernier et la cohérence du prix de transaction, la préparation d'un document expliquant le projet et dressant différentes hypothèses de projections financières, est l'élément déclencheur du succès ou non dans l'obtention du financement extérieur de l'opération de reprise. Un vrai dossier démontre le sérieux du candidat repreneur, son professionnalisme et sa détermination de parvenir à ses fins.

- commencez par ré-écrire votre CV en mettant en exergue tous les éléments de votre parcours professionnels qui vous ont construit et préparer à devenir Repreneur de la cible que vous visez.

- rédigez le business plan de la cible reprise, en même temps que vous menez vos dernières négociations avec le cédant.

- jouez la transparence et n'hésitez pas à avertir le cédant ou son conseil au plus tôt de la part de financemnt extérieur que vous allez devoir trouver afin de boucler l'opération de reprise.

La recherche de financements peut démarrer :

- soit à la signature de la lettre d'intention qui vous confère alors l'exclusivité des négociations et un délai fixé jusqu'à la signature de l'Acte de Cession définitif.

- soit en amont ou à partir de la signature d'Acte de Cession avec clause suspensive de financement.

Dans tous les documents de confidentialité ou autre que le cédant ou le conseil du cédant vous font signer, pensez systématiquement à inclure le fait que vous vous réservez le droit de communiquer toutes les informations en votre possession sur la cible, dans l'objectif de la recherche de financement de l'acquisition.

Qui sommes-nous?
Repreneurs.com est une équipe de spécialistes en financement de la reprise d'entreprise. Nous faisons le lien entre les porteurs d'un projet de reprise et le Capital-Transmission, à savoir les investisseurs ayant alloué des fonds dédiés au financement de la reprise d'entreprise ou de fonds de commerce. Plus qu'un simple courtier en placement-privé, nous intervenons sur la structuration global du montage de reprise, grâce à nos partenariats avec divers organismes bancaires et notre propre plateforme de Crowlending (Prêt Participatif) : Uback.com.

Pour répondre aux impératifs d'une une opération de reprise en terme de rapidité d'exécution, nous avons crée un club de co-investissement exclusivement dédié à la reprise, majoritairement constitué d'entrepreneurs de PME. Qui d'autres que les entrepreneurs eux-mêmes sont mieux à-même de juger des capacités à reprendre d'un autre entrepreneur?
Les différents types de financement possibles
  • L'apport personnel ou les fonds propres

  • Au regard de votre patrimoine personnel, cet apport montre votre détermination pour la reprise d'entreprise. Il sera essentiel à l'analyse de votre dossier par un professionnel du financement et c'est l première question qui vous sera posée. Cet apport peut difficilement se situer en-dessous de 25% du prix de cession de l'entreprise.

    Solliciter l'entourage proche est un moyen d' augmenter ce capital initial mais une telle démarche doit être faite avec beaucoup de précaution, en ligne avec vos aspirations d'indépendance : si vous n'êtes pas prêt à partager le pouvoir et les fruits de votre succès, il convient de maximiser le plus possible l'apport initial. Si vous avez la carure et les compétences pour reprendre l'entreprise de votre choix, et que partagez le pouvoir et les fruits de votre travail auprès de partenaires financiers ne vous effraie pas, vous serez en mesure de convaincre des professionnels du financement. par le biais de prêts familiaux ou d'ouverture de capital à des amis ou à des relations professionnelles.

    Surtout, évitez à tout prix l’emprunt personnel pour compléter vos fonds propres et ne mettez pas 100% de votre patrimoine disponible dans le rachat d'une entreprise. La reprise d'entreprise n'est pas une aventure qui se gagne seul : vous aurez souvent intérêt à partagez le pouvoir ou vous entourez de professionnels du fnancement et de l'investissement. Car au-delà du financement, c'est aussi des conseils stratégiques auxquels vous aurez indirectement accès. La solitude du repreneur peut être l'un des aspects délicates d'une reprise d"entreprise. Plus ce dernier est entouré, plus la probabilité de réussir est forte.

  • Les prêts d'honneur

  • Différents organismes (exemples : France Initiative ou Réseau Entreprendre) accordent des prêts d’honneur, sans intérêts et sans garantie personnelle. Le prêt d’honneur est un prêt personnel et non un prêt accordé à l’entreprise. Ce prêt d’honneur est destiné à renforcer les fonds propres de l’entreprise.

  • Le placement privé

  • Le Placement privé est un appel privé à l'épargne en actions : levée de capitaux par la vente de titres à un cercle restreint d'investisseurs privés (connaissances, amis, famille ou collègues) ou professionnels (sociétés d'investissement, family offices, business angels sensible au capital-transmission etc...). Les personnes apportant des capitaux recevront une part de propriété de l'entreprise reprise ou de la holding de reprise, au prorata des sommes qu'ils auront apportées.

    Certains fonds de capital-investissement sont spécialisés dans le capital-transmission. Les opérations de capital-transmission sont comprises dans une fourchette de 30 000 € à plusieurs millions d'euros et les prises de participation peuvent être minoritaires ou majoritaires.

  • La dette bancaire, ou dette sénior

  • Il existe toutes sortes de moyens de se financer par l’endettement. Le premier est le plus courant et le plus classique, il s’agit de l’endettement auprès de son établissement de crédit, en d’autre terme, sa banque.

    Les éléments minimum qui vous seront demandés pour analyser votre dossier de financement de reprise :

    • 3 dernières liasses fiscales
    • Business plan de reprise
    • CV du repreneur ou de l'équipe de repreneurs
    • Lettre d'intention ou Promesse de vente (projet ou version définitive) ou Acte de Cession définitif avec cause suspensive de financement

    La dette Sénior est octroyée pour une durée généralement comprise entre 5 et 7 ans.

    Des Garanties seront exigées :

    • Nantissement du fonds de commerce / parts sociales
    • Contre garantie Sofaris / SOCAMA / SIAGI
    • Assurances dirigeant
    • Garanties personnelles

  • BPIFrance Financement

  • Le Contrat de Développement Transmission (http://www.bpifrance.fr/Toutes-nos-solutions/Contrat-de-developpement-transmission) concerne exclusivement les reprises de PME, les reprises d'entreprises en difficulté étant exclues de ce dispositif d'aide public. Il est destiné à "Faciliter le financement de la reprise par crédit bancaire en diminuant la charge de remboursement de la dette d’acquisition sur les deux premières années qui suivent la transmission, période la plus sensible" (source BPI France).

    Concrètement, le Contrat de Développement Transmission est un prêt d’un montant de 40 000 à 400 000 euros sans garantie ni caution personnelle. Les remboursements s’étalent sur une durée de 7 ans maximum avec un allègement sur les deux premières années. Ce prêt doit représenter au maximum 40 % de l’ensemble des prêts mis en place ; il s’accompagne donc systématiquement d’un prêt bancaire d’une durée minimum de 5 ans qui peut bénéficier d’une garantie Bpifrance.

    Dans ce cadre, les dépenses financées sont : "l’achat majoritaire de parts ou d’actions, de fonds de commerce, de frais d’acquisition, de remboursement de comptes courants ou encore de renforcement du fonds de roulement."

  • La dette « mezzanine »

  • De l’italien « mezzo », qui signifie "au milieu de", le prêt mezzanine se situe entre la dette senior et les fonds propres. C’est un financement subordonné, ce qui signifie que le principal du prêt mezzanine ne pourra être remboursé que lorsque le prêt senior aura lui-même été remboursé. Le remboursement de la dette "mezzanine" reste par contre prioritaire par rapport à la dette en capital. Cette dette dite "mezzanine" est en général souscrite par des fonds mezzanine (aussi appelés mezzaneur).